Nadine Khouzam, la fibre sociale de Facebook

 - Arnaud Martin | Publié le 17 Août  2018 - L'ECHO

 

L'ingénieur lance alors CodeNplay sa "start-up sociale" comme elle l'appelle. Un projet sans but lucratif qui s'attaque à un chantier que le service public n'ose pas encore prendre tout à fait à bras-le-corps: l'enseignement du codage. "C'est pourtant une compétence essentielle que tout le monde devrait acquérir"

Pour cela, elle attaque le problème à la base en se focalisant directement sur les plus jeunes. "On propose une initiation au codage à partir de six ans en partenariat avec les écoles. On forme les enfants mais aussi les professeurs et bientôt les étudiants-professeurs", explique encore la responsable.

En seulement deux ans, son projet a pris de l'ampleur. Six personnes travaillent désormais à temps plein pour CodeNPlay, 800 élèves ont déjà été formés dans une vingtaine d'écoles à Charleroi et Bruxelles. L'ambition est sociale. 

Prendre le rythme des algorithmes dès six ans

 - Valentine Van Vyve | N.d  LA LIBRE -

"On a tendance à ne rapprocher cela qu'à la logique mathématique, mais ça va bien au-delà. On remarque que l'écriture numérique aide à structurer la pensée et donc développe la facilité d'expression écrite. Par ailleurs, le codage développe tant la créativité que la capacité à résoudre des problèmes". Le premier sert le second dans un "espace de création infini".

Si elle juge que "l'Europe accuse un retard digital", il n'est pas trop tard pour se mettre en mouvement. Raison pour laquelle elle a lancé "CodeNplay" sans que tout ne soit directement parfait.

Si CodeNplay s'inscrit aujourd'hui dans le cadre des activités extrascolaires, son "but ultime" est que cette matière intègre les programmes scolaires et devienne ainsi accessible à tous les adultes de demain. 

Apprendre à coder à nos enfants

| Publié le 19 septembre 2018 - FRENCH CONNECT
 

À la maison, qui, dans la famille, utilise le plus la tablette ou le smartphone ? Comme chez nous, sûrement les enfants ! Ils absorbent la connaissance à vitesse de la lumière. 
 

C’est peut-être le moment de leur faire apprendre le langage de programmation tout en jouant. Histoire qu'ils participent à la création d’un avenir, de leur avenir, déjà ultra connecté. Coder développe leur capacité à créer, la logique, la résolution de problèmes et la stratégie. 

1, 2, 3 codage : Des cours de programmation dès le bac à sable

 - Eloise Roulette | Publié le 18 mai 2018 - PARIS MATCH

Pour les apprentis codeurs, c’est la possibilité d’assimiler une multitude de compétences en s’amusant : « Ils continuent de s’émerveiller quand le robot bouge et ils ne se rendent pas compte qu’ils apprennent parce que tout est orienté autour du jeu ». 

Mais aussi de se découvrir un talent : « Ce n’est pas forcément les enfants à haute réussite scolaire qui réussissent le mieux, parce que ce genre d’activité fait appel à une autre forme d’intelligence. On a vraiment des personnalités qui se révèlent lors de ces activités»

How CodeNPlay Prepares Primary School Children for the Future

 - Rebecca Weight | Publié le 27 décembre 2017 - MEDIUM

 

CodeNPlay trains computational thinking — the ‘thought process of machines’ — through robotics in a playful way to kids aged 6 and older.

 

It’s the mission of CodeNPlay to “ensure every kid understands and becomes a creator of his or her technological future.”

“I want coding to be part of the curriculum. Through CodeNPlay, I can show that it works even if I cannot change the curriculum. I can do something now”

Prix belge des droits de l'enfant

CodeNPlay était une initiative nominée pour le prix Belge des droits de l'enfant en 2017

une Initiative citoyenne

CodeNPlay est une initiatives citoyennes qui fait la différence à Bruxelles  (21 au 24 mars 2019)